Chroniques de 70. Des hommes en guerre.

Prix ordinaire
26,90€
Prix soldé
26,90€
Prix ordinaire
Épuisé
Prix unitaire
par 
UGS

Une histoire de la guerre de 1870 à travers les meilleurs témoignages conservés par le Service Historique de la Défense.

 

« Nous étions en train de copier ordres sur instructions, quand on est venu nous dire que les Prussiens se présentaient en force dans le sud de Paris, qu’ils attaquaient vivement nos troupes et que l’on voyait le combat du haut du ministère. Ordres, instructions de rester en place, et nous voilà tous, amiral en tête, escaladant les escaliers pour monter sur les toits. Nous avons effectivement aperçu dans le lointain, du côté de Châtillon, quelques légers flocons de fumée blanche s’élevant dans le ciel. La fusillade semblait assez vive et l’on distinguait nettement les coups des grosses pièces des forts. Nous sommes restés là plus d’une heure, anxieux, suivant des yeux cette fumée disparaissant dans le ciel. »

La guerre de 1870, synonyme de défaites, de destructions et d’annexion de plusieurs territoires, est une clé de notre histoire contemporaine. Puisés dans les fonds d’archives privées du Service historique de la Défense, huit témoignages sont ici publiés pour la première fois. Ils plongent le lecteur au cœur d’un conflit dont les répercussions alimentèrent l’esprit de revanche qui conduisit aux guerres mondiales du XXe siècle. Trois officiers des armées du Rhin et de la Loire, un matelot, un vaguemestre, un curé, un garde national mobile et un ancien grognard racontent leur guerre. Le lecteur appréhendera ainsi les sentiments contrastés qui envahirent tant les combattants que les civils. Il comprendra le traumatisme que cette « année terrible » représenta pour les Français, avec pour conséquence l’instauration d’un régime républicain pérenne.

 _________

Assistant de documentation et de conservation à la division des archives privées du Service historique de la Défense, Vincent Berne est docteur en philosophie de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et spécialiste de l’œuvre du mathématicien et philosophe Alfred North Whitehead. Il a en outre publié sur Claude Simon et a dirigé le numéro 39 (2018) de la revue Klesis consacré aux travaux du logicien et philosophe Jaakko Hintikka. Il prépare actuellement une thèse en sémiotique du texte et de l’image à l’université Côte-d’Azur sous la direction du professeur Ilias Yocaris.
Chargé d’études documentaires principal au Service historique de la Défense et adjoint du chef de la division des archives privées, Michel Roucaud est docteur en histoire de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Spécialiste de l’histoire militaire contemporaine, il a codirigé
Guerres et armées napoléoniennes : nouveaux regards (Nouveau Monde, 2013) et a publié Du Niémen à la Bérézina (SHD, 2012), Le Service national. Deux siècles d’histoire française (SHD, 2019), L’esprit public sous le Consulat (éditions du Cerf, 2019), Dans les rangs de la Grande Armée (EPA, 2021) et Les forteresses de l’Empereur (SHD/Silvana Editoriale, 2022). Il est par ailleurs lieutenant-colonel de la réserve opérationnelle de la gendarmerie nationale.


Auteurs : Vincent Berne et Michel Roucaud
Couverture : souple
Nombre de pages : 368
Format : 19 x 24,5 cm

 

"Les journaux et récits ici édités restituent l'effroi des officiers, des soldats ou des civils face à la violence des combats à l'ère industrielle [...] Une passionnante évocation de ce que Victor Hugo a appelé "l'année terrible"."

Historia, octobre 2023