La Tranchée des poncifs

Prix ordinaire
14,90€
Prix soldé
14,90€
Prix ordinaire
Épuisé
Prix unitaire
par 
UGS
Livraison offerte dès 2 livres achetés avec le code "LIVRAISON"

Les mythes de la grande guerre décryptés par le général Elrick Irastorza

Les Français ne pensaient qu'à la revanche ; les poilus sont partis la fleur au fusil ; les offensives n'ont servi à rien ; les gaz de combat ont été la plus meurtrière des armes ; les poilus ont été envoyés ivres à l'abattoir ; les civils ont été épargnés ; la Marine n'a rien fait ; les tirailleurs sénégalais ont été sacrifiés pour sauver les Français ; les généraux étaient des planqués ; les Américains ont gagné la guerre ; les chars de combat ont permis la victoire ; l'humiliation de l'Allemagne a provoqué la Seconde Guerre mondiale... Autant d'idées reçues à propos de la Première Guerre mondiale qui ont la vie dure !

Dans cet essai stimulant, le général Elrick Irastorza descend dans cette "tranchée des poncifs" pour combattre ces mythes, ces contre-vérités et ces "fake news" de la Grande Guerre.


Saint-cyrien, Elrick Irastorza fait carrière dans les troupes de marine avant d’être nommé général d’armée et d’occuper les fonctions de chef d’état-major de l’armée de terre de 2008 à 2011. Après une brillante carrière militaire qui lui vaudra d’être élevé à la dignité de grand officier de la Légion d'honneur, il devient président de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Lire un extrait


Auteur : Général Elrick Irastorza
Couverture : souple
Nombre de pages : 400
Format : 11 x 18 cm

« Le général Elrick Irastorza fait œuvre utile pour corriger les révisions de l'histoire de 14-18. »
Libération

« L'ancien chef d'état-major de l'armée de terre […] brosse un tableau historique passionnant. »
Midi Libre

« [...] Une argumentation soignée. Si, pour vous qui lisez ces lignes, ce genre d'assertions est toujours vrai, alors le général Irastorza saura vous montrer que non, tout ce qui a été dit sur la Grande Guerre n'est pas gravé dans le marbre, et que les légendes ont encore parfois la vie dure... »
Batailles et Blindés