Saint-Cyr dans la tourmente

Prix ordinaire
22,90€
Prix soldé
22,90€
Prix ordinaire
Épuisé
Prix unitaire
par 
UGS

Découvrez Saint-Cyr sous un jour nouveau

Lorsqu’une guerre éclate, l’une des premières victimes est souvent la formation des élèves-officiers. La tentation est alors très forte de la sacrifier pour envoyer ces officiers en devenir combattre au plus vite. Ainsi, Bonaparte avait décrété une scolarité de deux ans qui n’a guère été observée qu’en 1809.

La guerre de 1914 s’accompagne d’une fermeture de Saint-Cyr, comme cela avait été le cas en 1870. Et, entre 1938 et 1947, les difficultés rencontrées par les différents régimes pour continuer à former des officiers de recrutement direct sont encore plus grandes.

En s’appuyant sur des archives méconnues et dispersées, sur de très nombreux témoignages et à l’aide de dizaines d’entretiens avec d’anciens élèves, le général Bertrand Pâris est le premier à écrire cette autre histoire de Saint-Cyr.


Passionné d’histoire militaire dès sa scolarité à Saint-Cyr et auteur de plusieurs historiques d’unités de l’armée de terre et de la gendarmerie, le général Bertrand Pâris est l’archiviste de la Saint-Cyrienne et le président de l’association des amis du musée de l’officier (Coëtquidan). Il pilote la rédaction du dictionnaire biographique des Saint-Cyriens.


Lire un extrait


Auteur : Général Bertrand Pâris
Préface : Général d’armée Benoît Puga
Couverture : souple
Nombre de pages : 178
Format : 16 x 24 cm
Illustrations : 20 documents rares ou inédits

« Cette page d'histoire de notre école est ici très bien racontée, porteuse d'espoirs aussi ; passionnant ! »
Le Casoar

« Cet ouvrage s’appuie sur de nombreux témoignages écrits ou oraux et il aborde sans tabou une dimension tragique et embarrassante de l’histoire militaire française. »
Grégoire de Tours

« Cette synthèse, facile à appréhender doit être lue pour bien approcher cette période complexe qu'est la formation des jeunes officiers durant la Seconde Guerre mondiale. »
Ligne de Front